Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ô ma gentille gentille chantilly! In Memoriam India

diapo hindou

 

Ici pour vous, un article publié initialement sur http://3643eur.over-blog.com (blog de voyage à 4 mains)-

Vous remarquerez qu'en janvier je me suis beaucoup amusée!! In memoriam, voici donc une journée au ashram... Et dans un prochain article je vous ferai un point de situation Yoga à Genève.

 

Prénoms modifiés mais les protagonistes se reconnaîtront.

Crédits photos de l'ashram Tatiana Kiseleva, Spassiba!

* explications complémentaires en bas de page, à lire avant, pendant ou à la fin.

 

C'est parti pour une journée au Ashram, en sons et lumières...

 

5h20, Réveil. Obligatoire. *

   

Ding Ding Ding Ding Ding Ding !!!

 

1 personne : « Ah quel plaisir d’entendre mon bel ashram qui s’agite de si bon matin. »

449 personnes : « Oh merde. »

 

Dans le coin des tentes :

 

Dézipe dézipe dézipe les portes.

 

Soudain (son puissant  et langoureux) : « RRRRRRAAAAAAAAAAAA OOOORRAAAAA ! »

Moi : « Vous entendez ce bruit de l’autre côté du lac ? »

Antonio: « Ce sont des buffles ! »

Moi : « Mais non ce sont les lions du wild life park en face. »

De l’autre côté du lac : « MMOOOUAAAAAAAAAAAaaaaaa. »

Antonio: « Haha, c’est ça des lions. Un buffle qui mugit oui !! »

Diana : « Ce sont des lions qui font l’amour. »

Moi : « Ah oui. »

 

6h, Satsang (médiation de groupe, chants, discussion). Obligatoire. **

 

   

MEDITATION

 

100 personnes : « Ô grandiose silence, magnifique méditation avant même le petit jour. La nature se lève au rythme du soleil, et pendant ce temps nous respirons. Iiiiinspire. Eeeeeeexpire. »

 

20 personnes : « Aaaatchoum !!! »

 

20 personnes : Râcle râcle la gorge, puis avale (alternative au crachat).

 

200 personnes : « Mais c’est dégueulasse. »

 

100 personnes : tortille tortille étend les jambes masse les reins se couche par terre baille baille baaaaaaaille.

 

50 personnes sottovoce, se penchant vers leur voisin : « J’ai faim. Au fait tu viens d’où ? ça fait longtemps que tu fais du yoga ? Tu penses quoi de ces satsangs ? T’es déjà allé où en Inde ? »

 

DSC04833-web

 

50 personnes : « ZZZZZzzzzzZZZzz. »

 

15 personnes : « ZZZZzzzZZZ » aussi, mais toujours dans les tentes.

 

40 nouveaux, perdus sur les malheureux 200 mètres carrés du ashram: « C’est où la méditation ? »

 

CHANTS

 

1 personne, en lead : « Sri Ganesha Sri Ganesha Sri Ganesha Sri Baghavati »

200 personnes en reprise: « Sri Ganesha Sri Ganesha Sri Ganesha Sri Baghavati »

100 personnes : « C’est à quelle page du livret ? »

50 personnes qui ont renoncé à trouver la page : « Chéri Gare au Chat Chéri Gare au Chat Bageera vas-y »

20 personnes : « Iiiiinspire. Eeeeeexpire. »

10 personnes en rythme: Gling gling gling sur le tambourin

10 personnes en dérythme : Tacatacatac sur le tambour

 

Et caetera pendant une bonne demi-heure. Puis:

 

1 personne en lead : « Om Shanti Shanti Shantiiiiiii »

200 personnes en reprise : « Om Shanti Shanti Shantiiiiii »

139 personnes : « Ô ma gentille gentille Chantillllllllyyy »

100 personnes : « Chouette je le reconnais ce bout c'est la fin. »

 

DISCUSSION

 

1 personne, sur l’estrade, devant la foule, beaucoup trop loin pour que le micro suffise à porter la bonne parole : « Scie nagoule oenothèque anglaise quand yoga asque le mugniel paix sur Antalya monde » et caetera.

Moi: « Hein ? »

 

7h30, Thé sous l’arbre à thé (original ça comme nom). Optionnel.

 

Une nouvelle étudiante :«  Quel délice !! Ce breuvage m’aide à oublier la faim qui me tenaille. »

Une autre étudiante: « Tu verras, dans quelques jours tu t’habitueras. Depuis 1 mois que je suis là, je n’ai plus faim ! Jamais ! »

« Wouaaaah, tu es si mince et musclée d’ailleurs… Mais j’ai vu qu’il y avait un bar avec des snacks et des boissons ? Tu sais quand il ouvre ?»

« Oui oui c’est délicieux ! Les salades de fruits sont immenses. Il ouvre pendant 1h juste après les repas. »

« …. »

 

DSC04951-web

DSC04969-web 

 

8h, Asana (les postures). Obligatoire. ***

 

DSC04933-1

 

Inspire-expire-tortille-souffle-tortille-tire-tire-eeeeeexpiiiiiire.

 

Le prof : « Attrapez votre pied gauche de la main droite passant derrière le buste sous le genou droite…..et… Méditez. »

Ssssslip ! Le pied a encore glissé.

 

Le prof : « Jambes tendues derrière la tête, genoux sur les côtés des oreilles, bras glissés sur les mollets, doigts entremêlés…. et … Méditez. »

Moi : « Ah celle-là je l’aime bien, elle me donne envie de dormir. »

L’assistante du prof : « Ah mais non les jambes plutôt ici, et le bassin plus haut ! Tire ! Tu sens la différence ?»

Moi : « Aaaah, dur le réveil. »

 

Le prof : « Posture sur la tête, jambes en ciseaux… et… Méditez. »

Là… BOUM !... Soudain le sol, proche.

 

10h, Repas. Optionnel (mais seul un inconscient le courberait).

 

DSC04870-web

 

100 personnes : «Aaah enfin !! »

1 personne : « Nous allons d’abord prier. »

100 personnes : « Ok mais vite alors. »

 

Prières, chants, Om Shanti Shanti Shanti et bon appétit !

 

DSC04935-web

 

Diana: « Ah ! Il n’y a pas de cuiller ! »

Moi : « Il y en a quelques-unes vers les lavabos... »

10 étudiants autour de nous : « Chut ! Repas en silence ! »

Diana: « Mince il n’y en a plus ! »

Moi : « Tu peux en acheter à la boutique, ouverte pendant 1h après les repas. »

Diana: « Ah voilà. »

20 étudiants autour de nous : « Chuuuuuut ! »

 Un étudiant qui fait son karma yoga en servant la nourriture : « Un supplément ? »

Moi, réalisant qu’il n’y a que deux repas par jour : « Oui, s’il vous-plaît encore une triple ration de chapati, curry, lentilles, patates et riz.»

Puis : «  Je suis un boa. J’ai furieusement besoin d’une sieste. Il me va falloir louper le Karma Yoga. »

 

11h, Karma Yoga. Obligatoire. ****

 

L’étudiant qui fait son propre karma yoga en gérant le karma yoga des bleus : « Aujourd’hui, nous allons ramasser des feuilles mortes ! »

Tous les étudiants : « Chouette ! J’adore rendre service à la communauté. » Et sottovoce, à l’attention de leurs potes : « Au deuxième pré on prend la tangente par le sentier sur la droite. Le snack bar est encore ouvert pendant 30 minutes. »

 

feuille.jpg

 

Ou alors : « Aujourd’hui nous allons transporter du bois ! Nous allons faire une chaîne humaine du tas de bûches à la cuisine.»

Moi : « Super idée de team building ! J’en parle à la rentrée. »

Le leader : « Alternez-vous face à face sur tout le chemin. »

 

30 minutes plus tard, en pleine fournaise, une chaîne à peu près fonctionnelle s’est formée.

 

Une Allemande (blonde et blanche) : « Je veux changer de place, je suis à l’ombre. Je veux du soleil, j’ai deux semaines pour bronzer. »

Tous les autres : « Pfff… »

 

10 lourdes bûches plus tard, la chaîne s’est détendue ou resserrée par endroits. Donc les gens ont bougé.

 

L’Allemande (toujours blonde mais un peu plus rouge) : « Oh non, je suis de nouveau dans l’ombre, je rechange de place. Quand même, déjà que je n’ai que 2 semaines de vacances ! »

Tous les autres : «  Mais disparais, meurs, de toute façon dans 10 minutes t’es cramée. Oh pardon, Om Shanti Shanti Sister. »

 

12h30, Coaching. Optionnel.

 

Moi : « Bonjour Monsieur, j’aimerais de l’aide pour la posture sur la tête. Non, sans les variations. »

Le prof (palpant son ventre rebondi – les petits gâteaux existent en version ayurvédique): « Ecoute, il suffit de monter. C’est tout. »

Moi : « Ah voilà. »

 

IMG_1153.jpg

 

Elia: « Bonjour Monsieur, j’aimerais de l’aide pour la rétroversion du bassin. Je suis très raide du bas du dos. »

Le prof : « Ecoute, il suffit de tirer. »

Elia: « … »

Le prof : « Plus fort ! »

Elia (rouge, larme et sueur perlant) : « … »

Le prof : « Tu verras, si tu tires très fort chaque jour tu y arriveras. »

Elia: « Ah voilà. »

 

13h30, Thé sous l’arbre à thé. Avec distribution de quelques fruits.

 

Le rush !! Malgré ses 5 féculents, le repas végétarien se digère très vite. Il y a de nouveau de la place.

 

400 personnes : « Une tasse de thé ! Une tasse de thé ! Une tasse de thé ! »

Moi : « Une tasse de thé s’il-vous-plaît ! » (Les Suisses disent tout le temps s’il-vous-plaît, pas vrai ?)

La demoiselle qui fait son karma yoga en servant le thé : « Désolée, c’est fini. »

Moi : « Sic. Ah bah alors tant pis, merci quand même Mademoiselle. »

Diana: «  Viens Yannick !!! J’ai réussi à obtenir 7 grains de raisin !! »

 

14h, Cours. Obligatoire.

 

Pendant ce cours l’on enseigne ce qu’est le yoga, outre la pratique gymnastique. Histoire de rétablir peut-être un jour la vérité à Los Angeles et dans le reste du monde occidental.

 

Le premier jour :

 

La prof, qui fait son karma yoga en enseignant le yoga : « Bonjour tout le monde. Bienvenue à cette session de ‘yoga vacation’ ! Je m’appelle Judith, je viens de New York City et je suis ici depuis 2 mois. J’aimerais connaître aussi chacun de vous. Présentez-vous, dites d’où vous venez. Puis expliquez ce qu’est le yoga pour vous. »

79 personnes : « Ouh là… Ca va être long…»

10 personnes : « Génial, j’ai plein de choses à raconter! »

 

45 minutes plus tard…

 

Moi, aussi courte et brève que possible (il reste encore 30 personnes après) : « HelloImYannickfromSwitzerlandTomeyogaisapracticethatcanbeeasyaswellasdifficult. »

La prof : « ? »

Mais le micro a déjà changé de mains.

 

Ou alors, un autre jour, cours sur la mythologie hindoue :

 

La prof : « Alors Shiva arrive devant la porte de sa maison, barrée par ce petit garçon. ‘Laisse-moi entrer, je suis chez moi !’ ‘Non, non, je ne laisserai entrer personne’. Tchop! Shiva lui coupe alors la tête. Il monte à l’étage où sa femme Parvati prend un bain de lait. ‘Mon chérie, as-tu vu notre fils, que j’ai fabriqué pendant que tu étais à la chasse ? Je l'ai créé pour garder la porte pendant mon bain.’ ‘Mince, je crois que je lui ai coupé la tête.’ ‘Quoi, qu’as-tu fait ?’ ‘Pardon, pardon je ne savais pas ! Je m’en vais dehors, et le premier être que je croiserai, je lui couperai la tête pour la mettre sur le corps de notre fils.’ Et le premier être qu’il croisa fut un éléphant. »

 

Voilà, maintenant vous savez pourquoi il y a un homme à tête d’éléphant dans l’hindouisme.

 

 Lord-ganesh-bhagwan-poster-wallpaper

 

15h30, Asana (toujours les postures). Obligatoire.

 

Moi, à mon troisième jour : « Oooouh j’hésite à aller au cours débutant plutôt qu'au moyen… J’ai mal partout !! »

Diana, à son deuxième jour : « Allez viens chez les moyens ça fera passer les courbatures… »

Moi : « Je la joue Roger Federer, ne pas se blesser pour mieux durer! »

Diana: « Bullshit. On se voit après alors! »

 

DSC04860-web

 

2 jours et 8 heures d’asana plus tard :

 

Diana: «  Haaaaa je souffre !! Je viens avec toi chez les débutants. Un cours débutant et un moyen par jour, la formule idéale. »

Moi : « Indeed! »

 

18h, Repas. Optionnel (même remarque que pour celui de 10h).

 

DSC04863-web

 

Diana: « Regarde !! J’ai ma cuiller !! »

Moi, réalisant que le prochain repas sera dans 16 heures : « Encore des haricots à la noix de coco, du riz, des lentilles et 5 chapati s’il-vous-plaît ! »

20 personnes : « Chut ! Repas en silence ! »

 

19h-20h, Temps libre !!

 

On a l’impression qu’une heure c’est énorme ! Mais finalement juste le temps de se doucher, laver son t-shirt, aller acheter des mouchoirs et tailler 2-3 bavettes en chemin.

 

DSC04820-web

 

20h, Satsang (méditation, chant, discussion). Obligatoire. 

 

Comme à celui du matin, mais le plus souvent le soir, il existe des variations au satsang. Ci-dessous, la marche silencieuse, et la soirée talents (si, vous avez bien lu).

 

LA MARCHE SILENCIEUSE

 

Marche marche marche sur le goudron.

« Biiiiiiiip !!!! » un vélomoteur qui fait un écart pour éviter la colonne humaine cheminant dans le noir (on voit mieux les étoiles).

« Hello Hello » sourire aux lèvres les habitants du village qui savent très bien qu’on doit rester muets.

Le leader : « Nous sommes maintenant au bord du lac, nous allons méditer puis chanter. »

Moi : « Hiiii je suis sûre qu’il y a des serpents. »

Des enfants du village, rigolards: « Hari Krishna Hari Krishna !! »

 

LA SOIREE TALENTS DU SAMEDI SOIR

 

Où des gens plus ou moins talentueux, mais surtout très courageux, se produisent devant 450 personnes.

 

Un couple indien, dans de magnifiques atours : « Accueillons maintenant Ludivine, qui va jouer un morceau à l’harmonica pour sa sœur à Paris qui lui manque. »

« Dave qui va danser les claquettes. »

« Irina, Gallina, Georg et Sergueï vont nous présenter un chant russe. »

« Maintenant un morceau israélien à la guitare par Elia et Omer. »

«  Et un peu de danse contemporaine avec Michaela et Sofia, sur le cycle de la vie. »

 

Et ainsi de suite !

 

22h30, Extinction des feux.

 

Zip zip zip zip les tentes !! Bonne nuit !

 

Soudain (son puissant  et langoureux) : « RRRRRRAAAAAAAAAAAA OOOORRAAAAA ! » « MMOOOUAAAAAAAAAAAaaaaaa. »

 

 

Et voilà une journée dans cet ashram Sivananda de Neyyar Dam présentée sur le ton de l’humour. Mais quelques jours, ou semaines, dans un ashram, c’est aussi :

- une foule de rencontres inoubliables (sur 450 personnes il y en a des gens super sympas !) ;

- une expérience hors du commun, où l’on apprend beaucoup, et pas seulement en gymnastique ;

- un bien-être profond (sisi les contraintes alimentaires et le programme chargé ont un réel effet sur le corps et le mental!).

 

J’étais donc en bonne voie pour achever la première semaine « pure » de ma vie (c’est-à-dire sans aux ni oignons), mais au matin du 6e jour, un message :

 

« Peut-être devras-tu me rejoindre à Cochin plutôt qu’à Varkala. Ma blessure à l’oreille doit être examinée avec plus d’attention. J’attends des news du livret ETI et te tiens au jus (…) »

Moi : « Hein ? »

 

4 heures plus tard j’étais à Varkala...

 

 

 

 

Les notes de bas de page

 

*Le Réveil:

Obligatoire lorsqu’on dort en dortoirs. Plus facile à retarder, car plus discret, si l’on couche sous tente (comme moi): dans ce cas penser à cacher les tongs.


** Satsang:

Méditation de groupe pendant une vingtaine de minutes, puis chants religieux hindous mais déclarés non-religieux (?), enfin discussions thématiques.

 

*** Asanas:  

La plupart des gens dans l’ashram sont là pour ça !! Enfin du yoga comme nous l’entendons. Car il semble qu’il y aurait un léger malentendu chez les Occidentaux sur le sens du mot yoga. Pour eux (nous), il définit d’abord une gymnastique très complète et qui procure un bien-être particulier. L’on devine bien que sa pratique véhicule d’autres implications, mais l’on ne sait pas très bien quoi… Pour le yogi, le yoga englobe tout un mode de vie, vécu dans la religion hindoue, tel celui encouragé au ashram. Une éminence de la pratique - dont malheureusement je ne peux retrouver le nom-, pour souligner le côté physique des asanas, aurait dit qu’ils seraient comme aller aux toilettes ! Bref, beaucoup d’Occidentaux fréquentent tout de même l'ashram pour ces fameux exercices physiques.

 

**** Karma Yoga:

 
Rendre service aux autres, gratuitement. Obligatoire, mais 80% du commun des mortels a envie de courber, surtout après le repas-boa. Et on n’a plus trop l’habitude de rendre service gratuitement, hein, par chez nous ! Dans la pratique intégrale du yoga, il faut savoir briser son ego, pour accéder à l’âme pure. Effectivement, servir la nourriture alors qu’on meurt de faim, ou nettoyer les salles d’eau, cela aide à casser la barrière de l’ego. Mais pour la plupart des étudiants, fort nombreux, les tâches sont plus aisées, genre feuilles mortes et tas de bois.


Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Yannick On The Rocks

Blogueuse décalée et dévouée aux "Parents mais pas seulement".
Voir le profil de Yannick On The Rocks sur le portail Overblog

Commenter cet article