Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Enjoliver mai et chercher la tentation

Colza à Cheseaux sur Lausannea

 

Ce matin, mon regard a plongé dans un scintillant ciel gris souris - comme hier, avant-hier, avant-avant-hier et caetera ! Brillant de pluie. Par la force de la grisaille, j'ai repensé à cette chronique, écrite début décembre 2011:

"Survivre à novembre et résister à la tentation." J'y expliquais comment relever le (gris) défi  de novembre. 

Mais... Mais... Mais... Mai aussi??

Les kits de survie à l'automne, à l'hiver, au printemps (à l'été?) genevois s'utiliseraient désormais en continu. La ville prend des allures de camp d'entraînement. Les Indiens les plus joyeux et inspirés viendraient y tester la force de leur rayonnement intérieur.

Le dicton de mauvais ton: "En mai fait ce qu'il te plaît."

Le bon dicton: "On fait avec... (gros soupir)". 

Les Saints malins: ceux de Glace.

Le slogan: "ça s'arrose!!"

L'avantage de mai, c'est que plusieurs curiosités le jalonnent - contrairement à novembre où la course de l'escalade se réserve aux téméraires. 

 

  • Le Mapping Festival, ou comment un festival internationalement reconnu passe quasi inaperçu parmi les locaux! Ci-dessous le dj mixe une lumière sonore du plus bel effet.

 

Mapping festival 2013  

Mapping festival 2013

 

  • La BEA, ou comment Shéhérazade rivalise de tresses avec maîtresse! Au son de l'accordéon. Après s'être égarés dans un trou (détrempé) de l'Emmental, la foire de l'agriculture a sauvé notre week end de l'Ascension. On y croisait du bouvier bernois, de la vache de Simmental et du cheval Frison. Et à foison de l'agriculteur suisse-allemand. Le clou? Le restaurant! Le fiancé "Ah et c'est ici qu'on les mange!!". Pour la végétarienne, les maccaroni d'alpage à la crème. En Suisse allemande chacun trouve son bonheur.

 

Shéhérazade à la BEA 2013
 

 BEA 2013, le travail du bois tradition suisseles calendriers suisse, ou la lutte sexy (?)La BEA 2013 au son de l'accordéon sous le regard de Gaspard

 

ça donne envie n'est-ce-pas?

 

  • Les Jardins en fête de Coppet. Ou comment, lors d'un déjeuner avec trois collègues Hommes, ceux-si débattent avec animation sur le choix de plantes de jardin. Annuelles, vivaces, pour sol acide, fruitiers ou mauvaises herbes à éradiquer. Le secret? Observer une année durant le comportement du jardin à l'état naturel. Quelle surprise! Les Hommes aimeraient les fleurs aussi. Surtout s'il n'y a pas besoin de les tondre, car le fléau est identifié: le bourrage de tondeuse par gazon mouillé. Ou la Tentation du Gazon sans aucun mauvais jeu de mots.

Voilà donc quelques activités de mai pluvieux. J'aimerais conclure sur cette photo d'espoir: un coucher de soleil, début mai, sur les rues basses de Genève:

 

 Coucher de soleil sur Genève

 

(Sinon je vous ai déjà dit qu'il existait des cieux plus cléments? Mes soleils favoris: le californien, l'indien et l'indonésien).

Et promis, la prochaine fois je reparle de mariage et encore plus de tresses.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Yannick On The Rocks

Blogueuse décalée et dévouée aux "Parents mais pas seulement".
Voir le profil de Yannick On The Rocks sur le portail Overblog

Commenter cet article